Joan Davis-Whelan,  Présidente
Terre Neuve & Labrador (NLCSW)

 

 

Joan est diplômée de l'Université Memorial, a complété son baccalauréat en sciences politiques en 1979 et son baccalauréat en travail social en 1981. Elle a complété son Master of Social Work en 1992. Elle possède des certificats de planification de congé, développement de leadership, gestion de la qualité Et éthique.
Bien connue dans le milieu du travail social, Joan a de l'expérience dans la pratique clinique, y compris la santé mentale et les dépendances pour adultes et enfants, la violence familiale, l'oncologie, les soins palliatifs, la dermatologie, la médecine, la néphrologie, la chirurgie, les traumatismes, la santé des femmes et les enfants, les jeunes et Services à la famille. Elle a travaillé dans la qualité et le risque et dans les ressources humaines - Développement organisationnel.
Elle a participé à plusieurs comités et comités communautaires, y compris l'Association canadienne pour la santé mentale, l'Association des services de traitement de la toxicomanie, PREP et ACCESS. Elle a été membre du groupe de travail provincial pour l'examen clinique 2008 de Child, Youth and Family Services. Joan a présenté sur divers sujets, y compris le chagrin et la perte, la dynamique de l'équipe, la gestion du changement et la pratique du travail social. Ses domaines d'intérêt comprennent les compétences de travail social et l'éducation, le leadership, les services cliniques, l'éthique et l'évaluation.


Darlene MacDonald, Vice-Présidente
Manitoba (MCSW)

 

 

 

Avec plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de la protection de l’enfance, Darlene MacDonald est une chef de file compétente et constante reconnue pour son approche professionnelle, juste et collaborative visant à améliorer la vie des enfants, des jeunes et des familles.

Darlene est titulaire d’une maîtrise en travail social de l’Université Dalhousie à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Elle a commencé sa carrière de travailleuse sociale aux Services à l’enfance et à la famille de Winnipeg en 1982 à titre de travailleuse sociale en protection de l’enfance. Au début de sa carrière aux Services à l’enfance et à la famille de Winnipeg, elle a occupé des postes de supervision et a mené à la création de la première unité des nouveaux arrivants du Manitoba, offrant des services spécialisés de protection de l’enfance et de soutien communautaire aux familles réfugiées et immigrantes. En 2006, elle est devenue directrice générale des Services à l’enfance et à la famille de Winnipeg et est demeurée en poste jusqu’à ce que l’Assemblée législative du Manitoba la choisisse comme protectrice des enfants en 2011. Au cours de ses mandats à titre de protectrice des enfants, Darlene a siégé à un certain nombre de conseils, tant provinciaux que nationaux, en mettant l’accent sur le bien-être des enfants et des jeunes. En plus de sa vie professionnelle bien remplie, Darlene a été membre active du conseil d’administration de l’Institut manitobain des travailleurs sociaux, précurseur du Collège, et de l’Association canadienne des travailleurs sociaux, occupant auparavant des postes de direction au sein des deux conseils.

 

 

Jan Christianson-Wood, Ancien présidente

Manitoba (MCSW)

  Mme Christianson-Wood est titulaire d'un Master of Social Work de l'Université du Manitoba et elle a travaillé dans divers secteurs de la protection de l'enfance, y compris les Services à l'enfance et à la famille de Winnipeg, le Bureau du médecin examinateur en chef et le Bureau de l'avocat des enfants.
Elle a été employée depuis 2008 à l'Administration générale des services à l'enfance et à la famille à des moments différents en tant que spécialiste du programme, gestionnaire principal et coordonnateur des interventions différentielles. Mme Christianson-Wood a travaillé comme chercheur associé dans le projet du Système d'estimation des risques du Manitoba à l'Université du Manitoba et a été co-chercheur principal d'un projet financé par le gouvernement fédéral sur la collecte de données sur la mortalité infantile.
Elle a participé à des comités à l'Université en tant qu'instructeur de session et présente également sur l'évaluation des risques dans le domaine de la protection de l'enfance et la réglementation du travail social au Manitoba. Elle a récemment pris sa retraite en 2017.

 


Rachel Hollingshead, Trésorière
Nord canadien (ASWNC)

 

 

Rachel a entamé son instruction postsecondaire en s'inscrivant au programme de premier cycle en psychologie et sociologie de l'Université Trent de Peterborough en Ontario. Elle a œuvré plusieurs années dans le champ des services essentiels au développement, offrant un soutien à des personnes de tous âges aux prises avec des déficiences développementales, dans le contexte de leur foyer, de leur collectivité et de leur école.

Rachel est retournée à l'université en 2001 afin d'obtenir une maîtrise en travail social de l'Université McGill avec spécialisation clinique dans les domaines du chagrin, de la perte et du deuil. Elle a travaillé pendant dix ans dans son domaine de prédilection, les soins palliatifs, tant à Montréal qu'à Toronto. En 2012, encouragée par son mari (ayant longtemps vécu dans le Nord), elle effectue un changement de cap majeur et décide de s'installer à l'île de Baffin. Elle habitait à Iqualuit – devenu le Nunavut depuis – où elle a œuvré au niveau des politiques en matière de logement et de sans-abrisme, avant de retourner au travail de première ligne, sa passion première.

 Rachel travaille comme consultante en santé mentale pour le compte du gouvernement du Nunavut, offrant des services de counseling à des personnes, des couples et des groupes aux prises avec une dépendance, un traumatisme et  diverses difficultés inhérentes au quotidien des personnes vivant dans les collectivités éloignées du Nord. Elle est sensible aux résidents, à la culture et à la beauté du paysage nordique et aux expériences d'apprentissage enrichissantes qu'ils procurent.

 


 

Barb Whitenect
Nouveau Brunswick (ATTSNB)

     

 


Maxine Salopree
Alberta (ACSW)

 

Maxine a obtenu un diplôme en service social du Yellowhead Tribal Council/Grant McEwan Community College en 1994. Quatre ans plus tard, soit en 1998, elle a obtenu un baccalauréat en service social de la faculté de travail social de l’Université de Calgary.

Maxine a commencé son expérience professionnelle aux services à l’enfance et à la famille du Conseil tribal de North Peace en 1998. Après avoir servi pendant cinq ans sur la ligne de front des services à l’enfance, Maxine est passée à l’Unité de liaison des Premières nations avec le gouvernement de l’Alberta en 2003.

Dans son rôle actuel de travailleuse sociale, Maxine est honorée de servir à titre de défenseure des droits des enfants et des jeunes au Bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse en Alberta. Maxine est une travailleuse sociale inscrite passionnée et fière.

Les pierres angulaires de sa pratique du service social comprennent les appels à l’action pour la vérité et la réconciliation, la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant.

Membre de longue date de l’Alberta College of Social Workers (ACSW), Maxine en a été élue présidente en 2019. Son expérience à l’ACSW comprend aussi la présidence du Conseil de formation professionnelle en travail social et la présidence intérimaire du Comité du travail social autochtone. Maxine s’intéresse beaucoup à l’élaboration et à la mise en œuvre d’une pratique plus holistique et culturellement appropriée auprès des Premières nations.   

Maxine est mariée à Stanley et ils ont deux filles adultes, Sherisse et Cheyanne. Ils sont tous membres de la Première nation Dene Tha du nord de l’Alberta et ont des liens familiaux avec la Première nation sioux Alexis Nakota du centre de l’Alberta.

Maxine a de fortes croyances spirituelles autochtones. Elle a grandi avec des grands-parents qui ont transmis leurs connaissances traditionnelles à leurs enfants et petits-enfants. 

 


Glen Schmidt
Colombie-Britannique (BCASW)

 

 

Glen est né et a grandi à Winnipeg, au Manitoba. Il est titulaire d’un baccalauréat ès arts et d’un baccalauréat en service social de l’Université du Manitoba. Après avoir obtenu son diplôme du programme de BSS en 1979, il a obtenu un emploi dans la province du Manitoba. Il était basé dans la ville de Thompson, une communauté minière du Nord située à environ 760 kilomètres au nord de Winnipeg. Il a travaillé 12 ans pour le gouvernement provincial. Pendant ce temps, il était travailleur de la protection de l’enfance, superviseur en protection de l’enfance et coordonnateur des services communautaires de santé mentale. Il a pratiqué le travail social à Thompson ainsi que dans de nombreuses collectivités éloignées et isolées du nord du Manitoba. Glen a pris un congé pour compléter sa maîtrise en service social à l’Université de la Colombie-Britannique et il a obtenu son diplôme en 1990. Plus tard, il a enseigné pour le programme d’accès au service social de l’Université du Manitoba, à Thompson. En 1994, il s’est joint à l’Université du Nord de la Colombie-Britannique à Prince George. En 2003, il a obtenu un doctorat en service social de l’Université Memorial.

Glen a occupé divers postes à l’École de service social de l’UNBC, dont ceux de directeur sur le terrain, de coordonnateur du BSS, de coordonnateur du MSS et de président du programme. Glen a également pratiqué directement en pratique privée à temps partiel pendant 19 ans, principalement dans les domaines de la santé mentale, du counseling relationnel et de l’aide aux employés. Il est travailleur social clinique agréé (TSCA) dans la province de la Colombie-Britannique. Il a pris sa retraite de l’UNBC en 2018 et a été nommé professeur émérite en 2019. Glen continue d’être engagé dans la rédaction et la recherche et il enseigne à l’UNBC.

 

 


Hazel Berg
Saskatchewan (SASW)

 

 

Hazel Berg est une membre active de longue date de l'ATSS. Ainsi, elle est une ancienne membre à titre individuel du Conseil de l'ATSS et elle a joué un rôle de chef de file au sein du Groupe de travail autochtone. Elle a également représenté l'ATSS au sein du Groupe d'intérêt des travailleurs sociaux autochtones des l'ACTS.

Hazel est actuellement gestionnaire des activités de diffusion des North East Outreach and Support Services, un refuge pour femmes, offrant des services de counseling à son entourage, situé à Melfort (Saskatchewan) dans le cadre de son programme d'extension.

Elle est issue de la Première Nation Chakastaypaysin, l'une de trois bandes situées à proximité de Melfort.

Sa pratique du travail social a été centrée principalement sur les services à l'enfance et à la famille pour le compte du ministère des Services sociaux de la Saskatchewan, de même qu'auprès des organismes autochtones de protection de l'enfance qui suivent : le Conseil tribal de Saskatoon, les Services à la famille d'Onion Lake, les Services à l'enfance et à la famille Peter Ballantyne et les Services à l'enfance et à la famille autochtones de Lac La Ronge.

Elle est l'une des administratrices fondatrices du Saskatchewan First Nations Family and Community Institute, situé à Saskatoon (Saskatchewan).

Elle est détentrice d'un B.Serv.Soc. de l'université de Regina.

 


 


 


Kelly MacWilliams
Ile du Prince Edouard (PEIASW)

 

 

Kelly est détentrice d'un baccalauréat ès arts et d'un baccalauréat en travail social de St. Thomas University.

Elle s'est d'abord investie auprès de l'Association des travailleurs sociaux de l'Île-du-Prince-Édouard en 2002, alors qu'elle était étudiante en travail social. Elle a ensuite accédé aux postes de secrétaire, de vice-présidente et de présidente de cette même Association.

En qualité de travailleuse sociale, elle a œuvré en première ligne de la protection de l'enfance pendant onze ans avant de passer à son poste actuel de superviseure des Services à la famille pour le compte des Services de protection de l'enfance où elle supervise une équipe de 15 personnes offrant un accès supervisé, de la formation au rôle de parent et de la formation en préparation à la vie active à des familles en rapport avec les Services de protection de l'enfance.

Kelly prend très à cœur la protection de l'enfance, de même que le champ des traumatismes et elle est formatrice en matière de soins post-traumatiques pour le compte des Services à l'enfance et à la famille de l'Île-du-Prince-Édouard.

Elle est une fervente adapte de la course à pied et du squash, ce qui lui permet de s'abandonner à son autre passion : le gâteau au fromage décadent et les bons vins.

 

 


Debbie Reimer
Nouvelle-Ecosse (NSCSW)

 

Debbie est directrice générale de Kids Action, un programme novateur qui offre un soutien complet aux parents et aux aidants naturels de la Nouvelle-Écosse. Elle défend inlassablement les intérêts des enfants et des familles, et elle est particulièrement préoccupée par la lutte contre les préjugés associés à la pauvreté. En plus de son rôle à l’ACTS, elle siège à de nombreux conseils provinciaux et locaux et se soucie passionnément de sa collectivité.

 

ancien