ACTS: Changement climatique et travail social

Le changement climatique est l’un des problèmes les plus importants auxquels le monde est confronté aujourd’hui. Depuis le milieu du XXe siècle, l’activité humaine est le facteur le plus influent du réchauffement de la planète et nous en subissons déjà les conséquences sous forme de phénomènes météorologiques extrêmes, notamment des vagues de chaleur récurrentes, des inondations excessives, des ouragans plus fréquents et des sécheresses. Au Canada, les conséquences du changement climatique sont les plus importantes dans les communautés du Nord. Les changements environnementaux qui affectent les moyens de subsistance des Inuits ont un impact sur leur santé mentale et leur bien-être, ce qui justifie d’investir dans les déterminants sociaux de la santé. Les travailleurs sociaux ont un rôle très important à jouer dans l’humanisation du changement climatique en mettant en évidence les liens étroits qui existent entre ce dernier et les inégalités sociales, ainsi que son impact sur les individus et les communautés au niveau le plus fondamental : le droit d’être soi-même. Malgré les défis auxquels sont confrontées les communautés du Nord, leur capacité d’adaptation grâce au soutien des savoirs autochtones doit être reconnue et intégrée dans des approches politiques qui reflètent leurs besoins et leurs identités culturelles uniques. Représentant une profession fondée sur des principes de justice sociale, l’ACTS reconnaît la réalité du changement climatique et encourage les travailleurs sociaux à enseigner, à défendre et à incarner le changement qu’ils préconisent.

Lisez l'énoncé complet

Attachment