Les trois piliers de la profession célèbrent le Mois national du travail social : Les changements : du rêve à la réalité

                                        

Partout au Canada, la profession du travail social fait passer les changements du rêve à la réalité. Dans les rôles de première ligne, de développement communautaire, de politique, de défense des droits et de recherche, les travailleuses et travailleurs sociaux sont des professionnels de la justice sociale, des défenseurs des personnes et des collectivités que nous servons et des champions du changement positif.

En plus d’apporter des changements positifs à leur clientèle, les travailleurs sociaux continuent de faire passer les changements du rêve à la réalité au sein même de leur profession. En reconnaissance de la relation complexe entre les peuples autochtones, les collectivités et le territoire que nous appelons maintenant le Canada, les trois piliers de la profession ont choisi le thème Changements : du rêve à la réalité pour ouvrir un espace où la profession du travail social peut réfléchir et agir en vue de la réconciliation.

L’affirmation des appels à l’action de la Commission de la vérité et de la réconciliation n’est qu’un début, tout comme le profond regret pour le rôle de la profession dans l’infliction de préjudices aux peuples et aux collectivités autochtones par des propos, des politiques et des pratiques colonisatrices. Il faut agir pour transformer notre réalité coloniale en vue d’un avenir meilleur.

Les trois piliers de la profession s’engagent à faire passer les changements du rêve à la réalité dans la profession du travail social par les moyens suivants :

  • continuer d’offrir un service intègre, responsable et de grande qualité au public;
  • aider les écoles de travail social au Canada à faire de la réconciliation une priorité dans la formation de la prochaine génération de travailleurs sociaux canadiens;
  • faire preuve d’humilité et de responsabilité dans les efforts de justice sociale.

Les trois piliers s’engagent également à amplifier et à élever les voix et les causes autochtones et à faire en sorte que les travailleurs sociaux aient accès à l’éducation et à l’information pour favoriser la réconciliation et la décolonisation dans leur propre pratique.

En tant qu’aidants, auditeurs et chefs de file, les travailleurs sociaux sont déterminés à promouvoir la réconciliation et à apporter des changements positifs dans la vie des gens et des collectivités qu’ils servent.

 

Jan Christianson-Wood, MSW, RSW
Presidente, ACTS

Susan Cadell, PhD

Presidente, CASWE-ACFTS

Lynn Labrecque King, MSW, RSW

Presidente, CCSWR

 

Le Conseil canadien des organismes de réglementation en travail social (CCSWR) représente les organismes de réglementation du travail social des provinces et des territoires du Canada.

L’Association canadienne pour la formation en travail social (ACFTS) est une association canadienne bilingue axée sur la justice sociale qui favorise l’excellence dans la formation, la pratique et les activités savantes en travail social. Elle le fait par l’enrichissement de la formation en travail social, l’agrément des programmes d’études en travail social au Canada, la défense des droits, la recherche, la publication, la consultation et la collaboration aux niveaux canadien et international.

L’Association canadienne des travailleuses et travailleurs sociaux (ACTS) est l’association professionnelle nationale. L’ACTS fait la promotion et le renforcement de la profession, appuie ses membres et fait progresser les questions de justice sociale.