Lettre au très honorable Justin Trudeau: Une garantie de revenu de base universel

7 avril 2020
 
Le Très Honorable Justin Trudeau
Premier ministre du Canada
Immeuble Langevin 
Chambre des communes 
Ottawa, ON K1A 0A6 
 
Monsieur le Premier Ministre,
 
L’Association canadienne des travailleuses et travailleurs sociaux (ACTS) prend acte des mesures immédiates prises par le gouvernement du Canada pour faire face aux perturbations économiques dues à la pandémie de COVID-19.
 
Dans ces moments sans précédent, le gouvernement du Canada a agi rapidement pour mettre en place des mesures de grande envergure visant à soutenir la sécurité de tous les Canadiens, y compris les professions qui travaillent au service des personnes immédiatement rendues vulnérables par cette crise. Bien que le gouvernement ait pris des mesures importantes pour atténuer les préoccupations physiques, psychologiques et économiques du pays, il faut faire davantage pour s’assurer que tous les habitants du Canada soient soutenus et protégés en cette période d’incertitude.
 
Même si les nouveaux programmes de soutien financier d’urgence destinés aux petites et grandes entreprises, aux organisations à but non lucratif et aux organismes de bienfaisance, ainsi qu’aux personnes qui ont directement perdu leur emploi à cause de COVID-19, peuvent offrir une plate-forme à de nombreuses personnes pour surmonter cette tempête, une garantie de revenu de base universel (GRBu) est nécessaire pour répondre aux besoins du tiers des Canadiens sans emploi qui, selon les estimations, passeront entre les mailles du filet.
 
L’ACTS reconnaît que le gouvernement du Canada est à l’écoute des commentaires des travailleurs sociaux et d’autres qui ont demandé une restructuration des programmes de soutien annoncés, y compris la Prestation canadienne d’urgence (PCU), afin de mieux répondre aux besoins des personnes qui ne sont pas prises en compte dans les critères actuels. 
 
Cela dit, plutôt que de réoutiller les récents programmes de soutien financier d’urgence pour combler les lacunes, l’ACTS exhorte le gouvernement du Canada à réduire les coûts administratifs de la prestation en introduisant rapidement une GRBu qui fournira immédiatement une assise économique pour la reconstruction du Canada. 
 
Une crise n’est pas le moment d’ajouter des programmes administrativement onéreux à une fonction publique déjà surchargée et à une population en proie à l’incertitude et à l’anxiété collective. Les éléments fondamentaux d’une GRBu sont déjà en place au Canada et les preuves de l’impact positif immédiat d’une GRBu sont indéniables. Il est temps de fusionner les leviers du filet de sécurité sociale du Canada en une GRBu qui permettra à tous les habitants du Canada de vivre et de mourir dans la dignité et le respect. 
Cordialement,
 
Jan Christianson-Wood, M. Serv. Soc., TSI
Présidente de l’ACTS
 
cc. Jagmeet Singh, chef du Nouveau Parti démocratique        
       L'honorable Andrew Scheer, Chef du Parti conservateur du Canada                                                                         
      Yves-François Blanchet, Chef du Bloc Québécois