Lettre ouverte de l'AAJC : Appel à rétablir le pouvoir discrétionnaire des juges dans la détermination de la peine