Déclaration commune soutenant les aspirations des peuples autochtones

Pour publication immédiate
Le 31 janvier 2013


En tant qu’éducateurs et praticiens en travail social, les membres de l’Association canadienne pour la formation en travail social (ACFTS) et de l'Association canadienne des travailleuses et travailleurs sociaux (ACTS) saluent les démarches des Autochtones de Turtle Island, dont témoigne le mouvement Idle No More (Fini la passivité), pour attirer l’attention sur les récentes modifications législatives contenues dans le projet de loi C-45. Un grand nombre des modifications incorporées dans ces mesures législatives privilégient la croissance économique et l’exploitation des ressources aux dépens des besoins de la société et du bien-être de tous les Canadiens. La vision d’Idle No More s’inspire de la façon autochtone d’acquérir des connaissances sur la protection de l’eau, de l’air, de la terre et de tout l’univers pour les générations futures. Cette vision est cohérente avec les buts et les aspirations visés par la profession en travail social.


La mission du travail social consiste à promouvoir le bien-être individuel et collectif de toutes les personnes et l’avancement de la justice sociale. Nous sommes conscients de l’héritage colonial qui se répercute sur le bien-être physique, émotionnel et spirituel des Autochtones et de la contribution historique du travail social concernant cet héritage. Nous invitons tous les citoyens canadiens à se rallier aux Autochtones pour la défense de lois, de politiques et de pratiques qui mettront un terme au colonialisme et rétabliront de saines relations entre tous les Canadiens, peu importe leurs origines nationales.


-30-


Pour plus de détails contacter :


Dr Carolyn Campbell            
Présidente, ACFTS-CASWE              
[email protected]              
902-542-7112   


ou            


Morel Caissie, M.Serv.Soc., TSI
[email protected]
1-855-729-CASW