Déclaration relative à la Commission de vérité et réconciliation du Canada

Pour publication immédiate
Le 5 août 2015

 

Déclaration relative à la Commission de vérité et réconciliation du Canada

L'Association canadienne des travailleuses et travailleurs sociaux (ACTS) endosse les 94 Appels à l'action présentés dans Honorer la vérité, réconcilier pour l’avenir, sommaire du rapport final de la Commission de vérité et réconciliation du Canada [en cours de traduction], le résumé du rapport final de la Commission de vérité et réconciliation, devant être publié plus tard cette année.

Dans le but de permettre au Canada de progresser à partir d'une reconnaissance de la vérité jusqu'à la réconciliation, l'ACTS s’est engagée à soutenir le gouvernement du Canada et les communautés autochtones dans la mise en œuvre de toutes les recommandations. La profession du travail social est particulièrement bien positionnée pour soutenir la mise en œuvre des recommandations de la Commission propres à la protection de l'enfance.

À cette fin, l'ACTS en appelle au gouvernement du Canada actuel de respecter le principe de l'enfant d'abord, d'après le principe de Jordan, et de cesser de résister au financement équitable de services de protection de l'enfance destinés à des enfants autochtones. En outre, l'ACTS recommande avec insistance au gouvernement fédéral d'entendre l'appel qui lui est lancé de tenir une enquête publique sur la question des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées au Canada.

Enfin, l'ACTS en appelle à tous les partis politiques de faire de la réconciliation une question centrale du mandat du prochain gouvernement du Canada en incluant dans leurs plateformes politiques respectives une réponse détaillée aux Appels à l'action  de la Commission.

Morel Caissie, MSW, TSI
Président de l’ACTS