L’ACTS salue les excuses à la communauté LGBTQ2 et espère que le changement se poursuivra

Le 28 novembre 2017 - L’Association canadienne des travailleuses et travailleurs sociaux (ACTS) se réjouit des excuses présentées aujourd’hui aux Canadiens LGBTQ2 en espérant qu’elles contribueront à soutenir les changements sociaux continus vers l’équité et l’inclusion.

« Ces excuses constituent une étape importante, a déclaré la présidente de l’ACTS, Jan Christianson-Wood, et nous espérons pouvoir commencer à offrir la paix à tous ceux qui ont été victimes de ces politiques haineuses et préjudiciables; vous n’avez pas été oubliés et vous méritez non seulement la reconnaissance de votre douleur, mais aussi un engagement à l’égard d’un Canada meilleur pour l’avenir. »

Les excuses, présentées par le premier ministre Trudeau, sont exhaustives et portent sur la persécution et la criminalisation généralisées des Canadiens LGBTQ2 sous différentes formes. Elles offrent un pardon officiel aux personnes qui ont été injustement condamnées. Les propos d’aujourd’hui sont en grande partie le résultat de la défense inlassable de nombreux groupes et particuliers qui ont refusé de laisser passer les injustices.

« Bien que nous nous réjouissions de ces excuses, on ne doit pas croire que les injustices n’ont eu lieu que dans le passé, ou que les excuses effacent les réalités actuelles, a poursuivi Mme Christianson-Wood. Nous ne pouvons pas baisser la garde : la haine et la discrimination contre les Canadiens LGBTQ2 sont toujours présentes. Elles demeurent ancrées dans de nombreuses politiques, institutions et systèmes du Canada. Il ne s’agit pas seulement d’un problème historique, mais d’un problème actuel. »

Bien que la présentation d’excuses officielles soit un élément clé de la promotion de la guérison et de la prévention, les remarques doivent être un catalyseur de changements sociaux continus.

« Bien sûr, nous devons continuer à modifier nos politiques et nos lois afin de protéger et d’honorer les Canadiens LGBTQ2, mais le travail de changement de la culture des milieux de travail, des institutions et des systèmes doit se faire en même temps – les travailleurs sociaux restent engager à être des alliés audacieux dans notre travail de défense des changements à grande échelle, ainsi que dans nos cercles personnels et nos interactions quotidiennes », a conclu Mme Christianson-Wood.

 

Pour de plus amples renseignements :

Fred Phelps, M. Serv. Soc., TSI

casw@casw-acts.ca

Tél. : 613.729.6668