L’exonération du remboursement des prêts d’études pour les travailleurs sociaux

Appuyez l’exonération du remboursement des prêts d’études pour les travailleurs sociaux des collectivités rurales ou éloignées!

Le recrutement et le maintien en poste de travailleurs sociaux dans les collectivités rurales et éloignées mal desservies constituent des défis constants.

Le gouvernement du Canada a reconnu ces défis dans d’autres professions en offrant l’exonération du remboursement des prêts d’études canadiens aux infirmières et aux médecins de famille.

Il est temps que les travailleurs sociaux soient également admissibles à cette exonération. En quelques clics, envoyez une lettre automatisée pour montrer votre soutien.
 

 

 

 

J’APPUIE L’EXONÉRATION DU REMBOURSEMENT DES PRÊTS D’ÉTUDES POUR LES TRAVAILLEURS SOCIAUX DES COLLECTIVITÉS RURALES OU ÉLOIGNÉES. 

Votre représentant fédéral
Chambre des communes 
Les édifices du parlement 
Ottawa, Ontario 
K1A 0A6

 

 

DATE

 

Cher MP,

Le recrutement et le maintien en poste de travailleurs sociaux dans les collectivités rurales et éloignées mal desservies constituent des défis constants.

Le gouvernement du Canada a reconnu ces défis dans d'autres professions en offrant l'exonération du remboursement des prêts d'études canadiens aux infirmières et aux médecins de famille.

Il est temps que les travailleurs sociaux soient également admissibles à cette exonération.

En tant qu'électeur de votre circonscription de [CIRCONSCRIPTION X], je vous écris pour vous exhorter à appuyer activement la recommandation 58 du rapport du Comité permanent des finances, paru en décembre 2018, qui vise à accorder une exonération de la portion fédérale des prêts d'études aux travailleurs sociaux qui pratiquent en milieu rural ou éloigné.

Souvent, les collectivités ne peuvent soutenir qu'un seul professionnel de la santé mentale, et un travailleur social offre une grande valeur. Avec des compétences générales pour fournir divers types de soins, les travailleurs sociaux peuvent fournir des évaluations, des conseils thérapeutiques, des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances et des services d'aiguillage vers d'autres soutiens communautaires.

De nombreuses collectivités rurales ou éloignées sont aux prises avec des problèmes de santé mentale. Il est essentiel d'élargir l'admissibilité à l'exonération des prêts d'études aux travailleurs sociaux pour qu'ils puissent recruter des travailleurs qualifiés en santé mentale, tout en offrant un soutien pratique aux personnes qui reviennent de l'étranger.

En terminant [Madame la Députée X/Monsieur le Député X], j'apprécierais grandement votre appui à l'inclusion des travailleurs sociaux dans cette liste de professions qui peuvent déjà obtenir l'exonération de prêt.

Si vous êtes en mesure de porter cette question à l'attention du ministre Morneau, pour vous assurer qu'elle est priorisée en vue du prochain budget, les travailleurs sociaux et les gens qu'ils ont l'honneur de servir vous sauraient gré d'agir.

Avec gratitude,

Vos détails