Parité en santé mentale au Canada : Législation et mesures complémentaires

« Pour introduire pleinement le concept de parité tel qu’il se rapporte à ces recommandations, la parité de santé mentale ou parité d’estime signifie « valoriser la santé mentale autant que la santé physique afin de réduire les inégalités en matière de mortalité, de morbidité ou de prestation des soins » (Mitchell, Hardy & Shiers, 2017). Bien que le Canada consacre des fonds à la lutte contre les disparités dans les soins de santé mentale, nous accusons du retard en ce qui concerne la reconnaissance de l’importance de la parité par le biais de la législation. »

 

Lisez l'énoncé complet