Deryck Ian Archer Thomson

Deryck Ian Archer Thompson s'est éteint paisiblement à l'âge de 92 ans, le 14 mai 2013, à Sidney (Colombie-Britannique).

Il laisse derrière lui son épouse, Patricia; ses enfants, Malcom, Hilary et Christopher; ses petits-enfants, Daniel, Nicole, Allegra, Jesse et Justin; sa sœur, Diana et ses enfants, Michael, Robin et Stephen.

Deryck était un homme chaleureux et sociable, une oreille attentive, un travailleur infatigable, un soutien de famille responsable, et il aimait bien rire. Dans un esprit typiquement canadien et ayant un profond appétit pour la nouvelle, il était un fervent de la radio de la CBC. Il prenait le pouls du Canada chaque jour et aimait un débat animé sur l'actualité.

Son apparence parfois bourrue cachait une sensibilité et une compassion pour les personnes moins favorisées. Fier travailleur social, il avait à cœur de parvenir à la justice sociale, d'édifier des collectivités vigoureuses et de répondre aux besoins des enfants et des familles

Deryck a grandi en Ontario. Il est né et a été élevé à Fort William. Il a fréquenté le St. Andrew's College d'Aurora où il excellait dans les sports et où il a participé dans un large éventail d'activités parascolaires

Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, il a été affecté à la Royal Air Force où il a travaillé comme mécanicien de radar. Il a rencontré Patricia à une station de radar en Angleterre et ils se sont mariés en Irlande, en 1948. À son retour au Canada, cette même année, il a obtenu un diplôme avec spécialisation de l'University of Western Ontario, avant d'obtenir une maîtrise en travail social de l'Université de Toronto, en 1950. Il a occupé diverses fonctions au cours de sa carrière, notamment celles de directeur général des Family Services Bureau of London, Ontario; des Family Services of Greater Vancouver ainsi que du  George R. Pearkes Centre for Children  à Victoria. Il a pris sa retraite en 1985.

Sa carrière a été marquée de nombreuses réalisations et il a reçu de nombreux prix et distinctions. Il a contribué à la formation de la BC Association of Social Workers, dont il a été le premier président. Il était particulièrement fier de la création du Prix Deryck Thompson, décerné chaque année par le Social Planning and Research Council of BC. À titre de bénévole, il assurait la supervision d'étudiants de deuxième cycle et il a contribué de manière importante à une variété de projets communautaires.

Deryck était animé par une volonté de contribuer au changement et guidé par sa devise personnelle : Nil Illegitimo Carborundum [ne laissez pas les bâtards vous écraser]. Il a eu une vie longue et bien remplie, dont nous avons beaucoup de leçons à tirer. Sa famille, ses amis et ses collègues se souviendront de lui avec tendresse.

À sa demande, il n'y aura pas de service funèbre. Les personnes désireuses de commémorer sa vie sont incitées à contribuer aux Beacon Community Services.

 

 

 

 

Ressources