Lettre : Projet pilote sur le revenu de base en Ontario

Monsieur le Premier Ministre,

Au nom de l’Association canadienne des travailleuses et travailleurs sociaux (ACTS), je vous écris pour vous féliciter d’avoir été élu premier ministre de l’Ontario et d’avoir reçu le mandat clair de faire progresser votre vision « Pour le peuple » présentée lors des élections de 2018.

En tant que porte-parole nationaux de la profession de travailleur social au Canada, nous avons pour mandat de promouvoir cette même profession et de faire avancer les dossiers de justice sociale auprès du gouvernement du Canada. Conformément à notre mandat, l’ACTS n’empiète généralement pas sur les domaines de compétence provinciale.

Cependant, étant donné la possibilité que le Projet pilote sur le revenu de base de l’Ontario aide les familles à échapper au cycle de la pauvreté, l’ACTS se sent obligée d’écrire à votre gouvernement pour lui demander de reconsidérer sa décision de « mettre fin » à cette initiative.

Comme vous le savez sans doute, le Projet pilote sur le revenu de base de l’Ontario est le premier et le plus important projet pilote en matière de revenu de base en Amérique du Nord depuis plus de 40 ans. À cet égard, il jouit d’un large appui de la part de tous les partis et il attire l’attention du monde entier sur sa capacité de fournir des preuves pour mettre fin à des systèmes d’aide au revenu qui peuvent être inefficaces, injustes et stigmatisants. 

Un autre avantage potentiel du revenu de base est la croissance de l’économie de l’intérieur, car les investissements visant à sortir les Ontariens de la pauvreté se feront surtout sentir dans les petites entreprises et les économies locales. De plus, comme le revenu est l’un des déterminants sociaux de la santé les plus importants, le fait de s’attaquer au cycle de la pauvreté aidera considérablement à réduire les coûts globaux des soins de santé et d’autres secteurs à l’avenir.

L’ACTS est pleinement consciente que le Projet pilote sur le revenu de base n’est pas au cœur de votre vision pour la population de l’Ontario. Nous comprenons que certains estiment qu’un revenu de base pourrait avoir un effet dissuasif sur le travail, mais les meilleures données probantes actuelles appuient une expérience tout à fait différente, soit celle des familles qui utilisent le plancher que leur assure le revenu de base pour se sortir du cycle de la pauvreté.

Le revenu de base réduit les conditions, permettant aux gens de vivre et de travailler dans la dignité grâce à un revenu prévisible et non stigmatisant. Le Canada a besoin du Projet pilote sur le revenu de base de l’Ontario pour aller de l’avant afin de fournir les preuves nécessaires pour valider ou réfuter ces affirmations.

En écrivant cette lettre, l’ACTS sait très bien que le gouvernement fédéral a la capacité de s’associer aux provinces et aux territoires pour appuyer un revenu de base. Cependant, en dépit d’une ouverture apparente au potentiel du revenu de base, on n’a pas encore donné suite aux demandes du gouvernement fédéral de faire preuve de leadership dans la conception et la mise en œuvre d’un programme ou d’un projet pilote national.

Par conséquent, il est encore plus important de permettre au Projet pilote sur le revenu de base de l’Ontario d’aller de l’avant afin de mieux comprendre ses possibilités de fournir aux familles un plancher sur lequel elles peuvent s’appuyer pour renforcer leurs capacités et contribuer à leurs collectivités.

En plus des arguments financiers en faveur de la poursuite du projet pilote, l’ACTS doit exprimer sa profonde déception à l’égard des conséquences immédiates de la décision de votre gouvernement de changer abruptement la vie des familles qui se sont vu promettre trois ans de revenu prévisible; des familles qui auront de la difficulté à se maintenir à flot.

Nous sommes à un tournant de l’histoire que l’ACTS vous exhorte à embrasser. À l’instar de l’héritage laissé par le gouvernement Harper en matière de santé mentale par la création de la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC), votre gouvernement a le potentiel de créer un héritage en s’attaquant fondamentalement à la pauvreté par l’adoption du Projet pilote sur le revenu de base de l’Ontario.

Au nom des travailleurs sociaux du Canada et du monde entier, je vous remercie à l’avance du leadership dont vous ferez preuve en annulant la décision d’éliminer progressivement le Projet de revenu de base de l’Ontario.

Cordialement,

Jan Christianson-Wood, M. Serv. Soc., TSI

Présidente de l’ACTS