Message de la présidente de l’ACTS à propos de COVID-19

OTTAWA - 17 mars 2020. 

Message de la présidente de l’ACTS à propos de l’épidémie de COVID-19

 

En tant que présidente de l’Association canadienne des travailleuses et des travailleurs sociaux (ACTS), je tiens à reconnaître publiquement l’incertitude et l’insécurité que beaucoup ressentent par rapport à la pandémie de COVID-19.

Mars est le Mois national du travail social, dont le thème cette année est Unis par la diversité, renforcés par l’inclusion. En cette période troublante, il est essentiel de renforcer la collaboration et de s’adapter pour traverser cette crise qui exige l’isolement comme mesure préventive, mais qui crée aussi un stress et un traumatisme supplémentaires au Canada.

Nous savons que, peu importe le risque immédiat ou potentiel, les travailleuses et travailleurs sociaux du Canada œuvrent dans tous les secteurs pour répondre aux préoccupations immédiates en matière de santé publique et de protection. Nous nous attaquons également aux conséquences mentales, psychologiques et émotionnelles que subissent nos familles, nos collectivités et notre nation en cette période d’incertitude.

Les travailleurs sociaux comprennent que les personnes particulièrement vulnérables pendant cette période — comme les personnes âgées, les personnes à faible revenu ou les personnes et les collectivités qui vivent dans l’isolement social — doivent être renforcées par l’inclusion dans une société qui les soutient. Alors que notre pays s’attaque de front à la pandémie, les travailleurs sociaux prendront note des mesures de soutien qui nous rendraient moins vulnérables aux menaces futures. Beaucoup de familles risquent de plonger dans le cycle de l’indigence à la suite d’une perte de revenu, sans oublier toutes les personnes qui ne vivent qu’à un seul chèque de paie de la pauvreté.

Le gouvernement du Canada et les gouvernements de chaque province et territoire évaluent une réponse immédiate pour atténuer l’impact de la pandémie de COVID-19 en plus de ses conséquences sociales et économiques futures. L’ACTS appuie cette mesure visant à atténuer les effets négatifs du virus. Toutefois, nous avons constaté que, lorsque les situations d’urgence passent, les gens qui ont besoin de soutien pour s’assurer les nécessités essentielles de la vie peuvent être laissés pour compte alors que la société cherche à aller de l’avant vers des temps meilleurs. 

En ce moment, en reconnaissance des milliards de dollars qui seront dépensés pour éloigner le Canada d’une récession potentielle, l’ACTS demande à la Chambre des communes et au Sénat d’envisager sérieusement l’adoption d’une garantie de revenu de base universel (GRBu) pour toutes les Canadiennes et tous les Canadiens. Le fait d’avoir un revenu garanti à ce moment-ci permettrait aux Canadiens d’avoir les bases économiques nécessaires pour faire face à une crise sanitaire. Cette mesure libérerait également les gouvernements à tous les niveaux de la construction de systèmes disparates pour faire face à une urgence nationale.

L’ACTS continue de suivre la situation et de mettre à jour l’information sur sa page de ressources Covid 19 afin de protéger les travailleurs sociaux et leur clientèle. Nous continuerons de collaborer avec d’autres professionnels de la santé pour fournir à nos membres les renseignements les plus récents.

Bien que nous traversions une période éprouvante et difficile, nous devons vraiment être « unis par la diversité et renforcés par l’inclusion ».

Je remercie les travailleuses et travailleurs sociaux de tout le pays de tout ce qu’ils font pour aider les Canadiens à traverser cette période difficile.

 

En Santé

Jan Christianson-Wood

Présidente de l’ACTS